Zone d’apprentissage et multisensorielle, Musée du costume de Madrid

Toucher l’histoire du costume en sentant les volumes d’une polonaise du XVIIIe siècle ou ceux d’une robe Dior, enchevêtrés sous la jupe d’une robe de romantisme, ou en suivant la ligne de la silhouette modelée par les goûts esthétiques de chaque moment historique, sont certaines des expériences qui peuvent être perçues dans cet espace spécialement adapté pour les personnes ayant une déficience visuelle.

Le Musée du Costume de Madrid a ouvert son Espace Didactique Multisensoriel, une nouvelle salle qui facilite la visite aux personnes ayant une déficience visuelle et est incluse dans le parcours de la même, servant de support au discours de l’Exposition permanente, en s’appuyant sur des ressources pédagogiques qui permettent aux visiteurs d’interagir.

Avec cette salle, le Musée vise à devenir un musée pour tous les publics à partir d’une expérience ludique, rapprochant la culture de la société et, dans ce cas, en particulier, adaptée aux groupes ayant une déficience visuelle, rendant certains aspects associés plus compréhensibles.

Cet espace, inauguré en octobre 2014, a été conçu selon les principes de la conception universelle et avec le soutien nécessaire pour garantir l’accessibilité et la visite autonome. Le type de fonds qui abrite le Musée du Costume, principalement des textiles, nécessite pour son niveau de conservation d’éclairage dans les salles d’exposition est très faible, ce qui rend difficile de percevoir les pièces en particulier pour les personnes ayant une sorte de déficience visuelle. Le nouvel espace élargit ce qui était la zone didactique du musée et en fait une zone didactique multisensorielle adaptée pour que les personnes ayant une déficience visuelle puissent également profiter du musée. La visite commence au point où le discours de l’exposition permanente se termine et se déroule parallèlement à celui-ci.

Le Musée du Costume, comme toute institution de sa catégorie, a comme l’une de ses fonctions fondamentales l’exposition et la diffusion de ses fonds et contenus (comme il apparaît dans le décret royal 620/1987, du 10 avril, qui approuve le règlement de l’État Les musées et le système des musées espagnols). Lorsque le projet de musée du nouveau Musée du Costume a été soulevé, son intention était de toucher autant de personnes que possible. L’espace didactique multisensoriel, ainsi que l’ensemble de l’espace d’exposition du Musée, et le reste des espaces publics (bibliothèque, ateliers didactiques, auditorium, etc.) sont situés au même étage sans aucune irrégularité et dans chacun d’eux la la largeur est maintenue minimale nécessaire pour le passage d’un fauteuil roulant.

Les caractéristiques matérielles et structurelles des tissus, en particulier, posent des problèmes de conservation et d’exposition qui obligent à les exposer dans des conditions particulières qui peuvent gêner leur perception par le public, car ils sont composés de matériaux organiques très sensibles à la température et changements d’humidité, de poussière et d’insectes et de myco-organismes, ils doivent donc être affichés à l’intérieur des vitrines. Un autre facteur d’altération très important est la lumière, et pour préserver ses collections, l’option qui est techniquement acceptée aujourd’hui est de les exposer à environ 50 lux, une très faible intensité. Ce sont surtout des personnes ayant des problèmes de vision.

Sa concrétisation a été possible grâce au parrainage d’Aristia Productions et de spectacles, et au soutien et aux conseils de l’ONCE.

Touch Travel
Les personnes qui accèdent à la «Zone didactique multisensorielle», trouveront d’abord une carte tactile avec des informations en braille et en relief des différents espaces du musée, et plus en détail de cette zone.

La zone didactique multisensorielle occupe une superficie d’environ 1 130 mètres et est située dans l’espace adjacent à celui où le costume est exposé, auquel il entoure. Les fenêtres qui l’entourent intègrent la vision du jardin dans cette promenade à travers la mode, ce qui en fait une expérience unique.

A l’entrée, une carte tactile avec des informations en braille et en relief des différents espaces du Musée, et plus en détail de cette zone a été aménagée. Un chemin de guidage avec des éléments qui se détachent qui indiquent les points vers lesquels le visiteur doit se tourner pour rencontrer les modules, et un audioguide qui offre des informations audio-décrites sur l’exposition, offre au visiteur en difficulté de vision la possibilité de faire l’itinéraire de manière autonome . L’itinéraire et l’audioguide offrent au visiteur en difficulté de vision la possibilité de réaliser l’itinéraire de manière autonome. Ces informations sont complétées par des affiches en braille dans tous les modules.

La visite commence par une succession de mannequins vêtus de vêtements qui reproduisent des costumes de la collection du Musée qui marquent l’évolution de l’histoire de la mode, puis une table textile avec des échantillons de certains types de ligaments et de tissus. La visite se poursuit à travers l’Espace didactique, qui existait depuis l’inauguration du Musée et est désormais intégré à ce projet. Dans la dernière section de la zone, il y a une série de répliques de pièces de mode représentatives que les gens peuvent essayer. Et enfin, une aire de repos qui vous invite à vous reposer confortablement sur quelques canapés ou, si vous le souhaitez, à consulter plus d’informations dans les magazines, livres ou ordinateurs qui sont proposés au visiteur.

En suivant un parcours texturé spécialement conçu pour les personnes aveugles ou malvoyantes, et à l’aide d’un audioguide qui propose des informations audio-décrites sur l’exposition et sur l’ensemble de cet espace, les visiteurs pourront parcourir l’intégralité du parcours de manière autonome. De plus, dans tous les modules de ce domaine, vous trouverez des affiches en braille qui complètent les informations.

La visite commence par une succession de mannequins habillés de vêtements qui sont des reproductions exactes de celles de la Collection permanente et qui vont du XVIIIe siècle à nos jours, marquant l’évolution de la mode, féminine et masculine. Vous trouverez ci-dessous des silhouettes qui vous permettent de voir comment les corps et les canons esthétiques étaient à chaque époque, en pouvant toucher à la fois les robes et les mannequins.

En continuant le long de la route, le visiteur trouve la «Textilteca», une partie où les ligaments des différents tissus et tissus sont représentés et touchés, en plus de certains outils utilisés pour fabriquer les tissus. La visite se poursuit à travers la «zone didactique», où vous pouvez sentir les fibres et toucher les tissus.

Cette “ zone didactique ” se termine dans un espace très amusant où il y a des répliques de pièces représentatives de la mode, comme un corset, une polisón, des épines … qui peuvent être testées et avec lesquelles il est prouvé à quel point il était inconfortable de se déplacer avec ces costumes et chaussures.

La visite se termine dans une petite salle de repos qui vous invite à vous reposer un moment et dans laquelle vous pouvez consulter plus d’informations sur le monde du costume dans des magazines, des livres ou des ordinateurs, en plus de toucher de petites répliques de robes du XVIe siècle.

Spécifique
Veiller à ce que les personnes à mobilité réduite puissent accéder au Musée et à son contenu sans trouver de limites aux barrières physiques.
Cherchez à participer au Musée des personnes ayant des déficiences sensorielles et des problèmes de vision.
Faciliter les personnes handicapées cognitives, un espace d’apprentissage sensoriel. Les ressources sensorielles déployées dans l’espace didactique stimulent ces visiteurs.
Rendre attractive l’incursion dans le monde de l’habillement et impliquer le visiteur dans son savoir. La possibilité de maintenir un contact direct avec les répliques ou d’interagir avec différents éléments est extrêmement attrayante pour tous les types de publics.
Contribuer avec cet espace à la prise de conscience de la société envers les groupes de personnes handicapées et leur droit de participer comme toute autre personne à la vie culturelle.

En conclusion, ce projet s’inscrit dans un projet d’intégration qui rapproche un peu le Musée du Costume du défi de la réalisation du droit universel d’accès à la culture pour les personnes handicapées.

Museo del Traje, Madrid
Le Museo del Traje est un musée situé à Madrid, en Espagne, avec des collections consacrées à la mode et aux costumes. Le musée possède plus de 160 000 pièces et documents. Le bâtiment actuel a été achevé en 1973. Les collections datent du Moyen Âge jusqu’aux vêtements des créateurs de mode contemporains espagnols. Elle a été déclarée Bien de Interés Cultural en 1962.

Le musée du costume de Madrid est un musée espagnol, placé sous la tutelle du ministère de l’Éducation, de la Culture et des Sports, situé dans la ville universitaire de Madrid. Son objectif fondamental est de promouvoir la connaissance de l’évolution historique des vêtements et des témoignages du patrimoine ethnologique représentatif des cultures des peuples d’Espagne.

Il s’agit d’un musée national d’Espagne rattaché au ministère de l’éducation, de la culture et des sports, géré exclusivement par la direction générale des beaux-arts et du patrimoine culturel.

Le Museo del Traje est un musée national qui dépend du ministère de la Culture et des Sports. Son objectif fondamental est de promouvoir une compréhension de l’évolution historique du costume. Ses collections dessinent un parcours à travers quatre siècles d’histoire de la mode, du XVIIe siècle à nos jours.