Les tramways à Melbourne

Avec le plus grand réseau au monde, les tramways sont devenus synonymes de la ville de Melbourne en Australie. Plutôt que d’être simplement une attraction touristique coûteuse, les tramways font partie intégrante des besoins quotidiens de Melbourne en matière de transport, les navetteurs utilisant régulièrement des tramways pour se rendre au travail. Chaque touriste qui se rend à Melbourne conviendra souvent d’un trajet en tramway; non seulement comme moyen de se déplacer, mais aussi comme moyen de connaître le caractère et l’histoire de la ville.

Comprendre
Tramways sont une forme majeure de transports en commun à Melbourne, la capitale de l’État de Victoria, en Australie. À compter de mai 2017, le réseau de tramway de Melbourne comprend 250 km (160 miles) de voies doubles, 493 tramways, 24 itinéraires et 1 763 arrêts de tramway. L’opérateur Yarra Trams affirme que ce système est le plus grand réseau de tramway urbain opérationnel au monde. Les tramways constituent le deuxième moyen de transport en commun le plus utilisé lors des débarquements à Melbourne, après le réseau de trains de banlieue, avec un total de 206 millions de voyages de passagers en 2017-2018.

Les tramways fonctionnent de manière continue à Melbourne depuis 1885 (la ligne de tramway à chevaux de Fairfield a été ouverte en 1884, mais était au mieux un service irrégulier). Depuis lors, ils sont devenus un élément distinctif du caractère de Melbourne et figurent dans le tourisme et la publicité touristique. Le système de tramway à câble de Melbourne a ouvert ses portes en 1885 et s’est développé pour devenir l’un des plus importants au monde, avec 75 km de double voie. La première ligne de tramway électrique a ouvert ses portes en 1889, mais n’a été fermée que quelques années plus tard, en 1896. En 1906, des systèmes de tramway électriques ont été ouverts à St Kilda et à Essendon, marquant ainsi le début de l’exploitation continue des tramways électriques de Melbourne.

Le système de transports en commun de Victoria a été réorganisé en 1983 et le Conseil des tramways de Melbourne & Metropolitan a été absorbé par la Metropolitan Transit Authority, qui a été absorbée par la Public Transport Corporation en 1989. Le réseau est exploité sous contrat depuis le début de la la privatisation de la société de transport public en 1999. L’opérateur privé actuel qui a sous-traité le système de tramway de Melbourne est Keolis Downer, exerçant ses activités sous le nom de Yarra Trams.

La billetterie, l’information du public et la promotion du clientélisme sont assurées par l’organisme de transports en commun de Victoria, Public Transport Victoria. Le système de billetterie intégré multimodal, myki, fonctionne actuellement sur le réseau de tramway.

À certaines intersections de Melbourne (la plupart à l’intérieur de la CDB), les véhicules à moteur doivent effectuer un virage en crochet, manœuvre conçue pour donner la priorité aux tramways. Pour améliorer encore la vitesse des tramways dans les rues encombrées de Melbourne, les tramways ont également la priorité sur l’utilisation de la route, avec des feux de signalisation spécialement aménagés et des voies exclusives disponibles à tout moment ou en période de pointe, ainsi que d’autres mesures.

L’histoire
Bien que les tramways fussent autrefois une partie intégrante des réseaux de transport en commun dans les villes du monde entier, leur présence était perçue comme un obstacle au progrès, les voitures particulières devenant de plus en plus populaires à la suite de la seconde guerre mondiale. Bien que d’autres villes comme Sydney et Los Angeles aient déjà eu des réseaux de tramway beaucoup plus étendus, leur présence a finalement été considérée comme un obstacle empêchant la circulation des voitures privées. Ces réseaux de tramway ont finalement été démantelés et remplacés par des bus. Bien que le démantèlement du réseau de tramway de Melbourne ait également été envisagé, la ville a finalement décidé que le coût de la destruction des voies de tramway existantes était prohibitif. Finalement, au fur et à mesure que les villes qui ont démantelé leurs réseaux de tramway sont devenues de plus en plus étouffées par les gaz d’échappement du trafic automobile, Melbourne était convaincue que sa décision de conserver son réseau de tramway était la bonne. Aujourd’hui, les Melburniens continuent de valoriser leur réseau de tramway et le considèrent comme faisant partie intégrante du caractère de leur ville.

Flotte
La flotte de tramways de Melbourne comprend actuellement 501 tramways en novembre 2014. La classification est basée sur le système original mis en place par le MMTB en 1921.

Le matériel roulant fait partie des contrats de location avec Yarra Trams, les tramways des classes W, Z, A et B appartenant au gouvernement victorien, et les tramways des classes C et D sont soumis à des contrats de location, tandis que Les tramways de classe C2 ont été loués à Mulhouse, en France, mais sont maintenant des actifs de l’État.

Il y a plus de 478 tramways dans la flotte. Sept modèles de tram différents fonctionnent sur le réseau, qui sont organisés en différentes classes.

Classe W – C’est l’ancien tramway vert et jaune que tous les touristes viennent voir. À l’origine, plus de 720 avaient été construits pour le service, mais seulement 26 restent en service. 12 autres circulent sur la ligne touristique City Circle et 3 dans le cadre du restaurant tramway. Ils sont entrés en service en 1923 et ont pris leur retraite dans les années 1980. Après que le public eut été scandalisé par leur vente à des tramways touristiques d’outre-mer, leur exportation a été arrêtée et plus de 200 restaient inutilisés dans les entrepôts du gouvernement. Beaucoup ont été loués à de petits musées à travers le pays.
Classe Z – Introduite dans les années 1970, 50 ans après la dernière conception, dans le but de moderniser la flotte et d’améliorer le mécénat. Basé sur un design suédois, il y en a un peu moins de 150 en service.
Classe A – Construits dans les années 1980, ils ressemblent beaucoup à ceux de la classe Z, à part quelques modifications de conception intégrant des angles saisissants pour refléter les interprétations de l’art moderne de l’époque.
Classe B – Introduite également dans les années 1980, la principale différence était l’articulation souple au milieu du tramway et l’inclusion de la climatisation, au grand soulagement des navetteurs en été!
Classe C – Les tramways Alstom Citadis ont été ajoutés au réseau en 2001 par de nouveaux opérateurs privés qui ont pris le contrôle du gouvernement. Ils représentaient un changement radical par rapport aux conceptions précédentes, avec une forme courbée et un plancher bas accessible aux fauteuils roulants aux arrêts surélevés. Cinq nouveaux tramways de classe C2, loués en 2008 à Mulhouse (France), arborent une livrée jaune distincte, leur donnant le surnom de Bumblebees.
Classe D – Egalement introduits par des opérateurs privés en 2002, ces tramways à plancher bas (Siemens Combino) peuvent être étendus à de très grandes longueurs. Le design intérieur est similaire à ce que l’on trouve dans les réseaux de type “rail léger” à l’étranger, où davantage d’espace est alloué pour rester debout en période de pointe, plutôt que de rester assis.
Classe E – Le plus récent et le plus long modèle de tramway de Melbourne fonctionne sur les routes 96 et 11. Pour soutenir l’industrie manufacturière de l’État, les tramways ont été fabriqués à Dandenong, une banlieue du sud-est de Melbourne, avec des matériaux et de la main-d’œuvre locaux.

Les tramways de classe W de classe W ont été introduits à Melbourne en 1923 en tant que nouveau modèle standard. Ils ont une configuration en double bogie avec une section distincte «centre», ce qui permet aux portes placées au centre d’être plus proches du sol. La classe W a été le pilier du système de tramway de Melbourne pendant 60 ans. Au total, 752 tramways de 12 variantes ont été construits, le dernier en 1956.

Ce n’est que dans les années 1980 que la classe W a commencé à être remplacée en grand nombre et qu’en 1990, son statut d’icône de la ville a été reconnu, ce qui a conduit le National Trust of Australia à l’introduire en bourse. L’indignation du public à propos de leur vente à des fins touristiques à l’étranger a entraîné un embargo sur les exportations à l’étranger en 1993, bien que, récemment, certains aient été cédés ou prêtés à divers musées. Environ 200 des tramways de classe W mis à la retraite depuis sont toujours stockés et l’utilisation future de ces tramways est inconnue.

Des tramways de classe W ont été envoyés à l’étranger: cinq d’entre eux sont allés à Seattle entre 1978 et 1993, où ils ont exploité la ligne de tramway George Benson Waterfront à Seattle depuis 1982, mais ont été suspendus en 2005. Neuf autres font maintenant partie du service touristique du centre-ville de Memphis, tandis [lesquelles?] autres villes américaines ont un ou deux. La Edmonton Radial Railway Society d’Edmonton, en Alberta, a reçu le numéro 930 en 1997 et l’exploite actuellement sur la ligne patrimoniale du tramway High Level Bridge.

En janvier 2015, il y avait environ 230 tramways de classe W: environ 165 sont en stock, 27 sont en service, “prêts à la réserve”, 12 circulent sur le City Circle (le plus ancien tramway de classe W en service sur le City Circle). ) et 26 sont utilisés dans le service des recettes. En janvier 2010, le nouveau ministre des Transports a annoncé que les 26 tramways de la classe W desservant les deux trajets du centre-ville seraient supprimés d’ici 2012, ce qui inciterait le National Trust of Australia à lancer une nouvelle campagne. En 2010, il a été proposé de mieux utiliser les tramways inutilisés de la classe W en les rénovant et en les louant en tant qu ‘”ambassadeurs itinérants” dans d’autres villes, générant des revenus qui pourraient ensuite être réinvestis dans le système de transports en commun. En 2011, le gouvernement de Victoria a engagé 8 millions de dollars sur quatre ans pour la restauration de tramways de classe W,

À compter de 2019, les tramways de la classe W exploitent le City Circle, route 30.

Classe Z
Le développement d’un nouveau matériel roulant destiné à remplacer la classe W a débuté au début des années 1970 avec un design moderne, basé sur le design de Göteborg, Suède M28.

Les tramways de la classe Z, construits par Comeng, ont été introduits en 1975, en commençant par la classe Z1. 100 tramways de classe Z1 ont été construits entre 1975 et 1979. La conception était impopulaire en raison du nombre limité de portes et de la position du siège du chef de train. La plupart des tramways de la classe Z1 ont été retirés à la suite de l’introduction des tramways des classes C, D et E; la dernière classe Z1 a été retirée le 23 avril 2016. Beaucoup ont ensuite été vendues aux enchères, tandis que d’autres ont été données à des musées de tramways.

En 1978 et 1979, quinze tramways de la classe Z2, ayant peu de différences par rapport à la classe Z1, ont été construits. Comme dans le cas de la classe Z1, les tramways de la classe Z2 ont été retirés du service.

De 1979 à 1984, les tramways de classe Z3 ont été introduits. Ils ont une porte supplémentaire de chaque côté du tram, aucune console de conducteur n’a été fournie et une accélération et un freinage plus en douceur par rapport à la classe Z1. 115 ont été construits, dont 112 sont en service.

À compter de 2019, les tramways de classe Z3 sont exploités sur les liaisons 1, 3, 5, 16, 57, 58, 64, 67, 72 et 82.

Classe
A Les tramways de classe A ont été construits entre 1984 et 1986 par Comeng. Ils ont été construits en deux fois: 28 tramways de la classe A1 ont été mis en service entre 1984 et 1985 et 42 tramways de la classe A2 entre 1985 et 1986. Ils étaient similaires, les différences majeures étant les freins et la construction de la classe A1. avec des mâts de trolley, tandis que la classe A2 ont été construites avec des pantographes. Tous sauf un qui ont été construits restent en service à l’heure actuelle.

À compter de 2019, les tramways de classe A1 sont exploités sur les lignes 3, 12, 30, 64 et 67, tandis que les tramways de classe A2 sont exploités sur les routes 12, 30, 48, 70, 75, 78 et 109.

Classe
B Les tramways de classe B ont été introduits pour la première fois à Melbourne en 1984 avec le premier prototype de tramway de classe B1, le second a été construit en 1985. En 2016, l’un d’entre eux est actuellement en service. Les tramways de la classe B utilisaient le même équipement de traction que les tramways Z3 et de la classe A, et ont été construits pour les lignes de tramway. Ils avaient été construits à l’origine avec des marches amovibles permettant l’embarquement sur les plates-formes de chemin de fer et au niveau des rues. Ce concept a ensuite été abandonné. Une plate-forme à plancher bas a été construite dans les stations de tramway reconverties.

Les tramways de la classe B2 sont entrés en service entre 1988 et 1994. 130 d’entre eux ont été construits par Comeng, puis par ABB Transportation; qui restent tous en service aujourd’hui. La classe B2 était le premier tramway de Melbourne équipé de la climatisation.

À compter de 2019, les tramways de la classe B2 sont exploités sur les lignes 1, 3, 6, 11, 19, 58, 59, 64, 67, 70, 75 et 86.

Classe C (Citadis)
À la suite de la privatisation du système de tramway de Melbourne, les opérateurs privés ont acheté de nouveaux tramways pour remplacer les tramways plus anciens de la classe Z. Yarra Trams a lancé en 2001 les tramways à plancher bas de classe C, une variante du Citadis fabriqué en France par Alstom. Ce sont des véhicules articulés en trois sections, avec 36 en service.

Cinq tramways de classe C2 ont été introduits en 2008 après avoir été loués à Mulhouse en France. Ils ont été surnommés ‘Bumble Bees’ en raison de leur couleur jaune distinctive et sont exclusivement empruntés sur la route 96. Il a été annoncé en novembre 2010 que le gouvernement de l’État était en négociation pour acheter les cinq tramways de la classe C2. Cet achat a été finalisé en 2013. .

Les tramways de la classe C appartiennent à l’entité Allco et sont soumis à un contrat de location-acquisition. Bien que les tramways de classe C2 aient été loués à une entité de la Société Générale, ils ont ensuite été achetés par le gouvernement victorien au cours de l’exercice 2012-2013.

À compter de 2019, les tramways de la classe C sont exploités sur les routes 48 et 109, et les tramways de la classe C2 sur la route 96.

Classe D (Combino)
Les tramways Siemens Combino de fabrication allemande ont été introduits par le défunt M> Tram. Le Combino est un véhicule articulé à trois sections (classe D1) ou à cinq sections (classe D2). Actuellement [quand?], 38 tramways de classe D1 et 21 de classe D2 sont en service.

Les tramways des classes D1 et D2 appartiennent à l’ABC et font l’objet d’un contrat de location-bail.

À compter de 2019, les tramways de classe D1 sont exploités sur les lignes 5, 6, 16, 58 et 72, tandis que des tramways de classe D2 sont exploités sur les routes 6 et 19.

Classe E (Flexity)
La classe E est constituée de tramways articulés à trois sections et quatre bogies construits dans l’usine Dandenong de Bombardier Transport. Les systèmes de propulsion et les bogies ont été importés des usines de Bombardier à Mannheim et Siegen en Allemagne. Bombardier a été sélectionnée le 27 septembre 2010 à la suite d’un appel d’offres pour 50 nouveaux tramways à plancher surbaissé, ouvert en 2009. Ce contrat de 303 millions de dollars porte sur la fourniture de 50 tramways avec maintenance jusqu’en 2017, et inclut une option pour 100 tramways supplémentaires. Les tramways sont basés sur la conception Flexity Swift. Les tramways de la classe E sont les premiers tramways de Melbourne construits localement depuis la classe B en 1994.

Les trams mesurent 33 mètres de long et 2,65 mètres de large, ont un sol antidérapant, sont climatisés, ont des annonces audiovisuelles automatiques et ont une capacité de 210 passagers. Une maquette des deux tiers, réalisée pour la conception, a été dévoilée le 24 août 2011 et a été affiché au 2011 Royal Melbourne Show. Bien que prévu initialement pour être livré en 2012, la complexité de la conception a ralenti la construction, retardant la livraison du premier tram. Le premier tramway de la classe E est arrivé aux ateliers de Yarra Trams à Preston le 28 juin. En septembre 2013, deux tramways de la classe E des ateliers Preston ont été soumis à des tests non passager en vue de leur mise en service à la fin de 2013. Les deux premiers tramways sont entrés en service le 4 novembre 2013 et ont été rejoints par trois autres au départ. de 2014.

À compter de 2019, les tramways de la classe E opèrent sur les lignes 11, 86 et 96.

Réseau
Le réseau est constitué de 30 itinéraires, comprenant 1763 arrêts de tramway et plus de 250 km de pistes. C’est le plus grand réseau de tramways au monde.

Itinéraires
24 itinéraires numérotés fonctionnent selon un horaire régulier sur le réseau de tramway de Melbourne. Les numéros d’itinéraires portant le suffixe «a» se terminent avant la destination habituelle, sont détournés de l’itinéraire habituel ou des deux (en raison de retards ou de perturbations importants), tandis que les services portant le suffixe portant la lettre «d» sont terminés de service).

Route Terminus A via Terminus B Toute la longueur
1 Coburg East Brunswick East – Carlton – Ville – South Melbourne South Melbourne Beach, parc Albert 13,2 km
3 Université de Melbourne, Carlton City – Balaclava – Caulfield North (en semaine) Malvern East 14,9 km (9.3 mi)
3a Ville – St Kilda – Balaclava – Caulfield Nord (week-end) 16,3 km (10,1 mi)
5 Université de Melbourne, Carlton (avant 19h50) Ville – Windsor – Armadale Malvern 12,6 km
5a Routes Orrong et Dandenong, Armadale (après 19h50) 3,5 km
6 Gare de Moreland, Brunswick Brunswick Est – Carlton – Ville – Prahran – Armadale – Malvern Glen Iris 19,0 km (11,8 mi)
11 West Preston Thornbury – Northcote – Fitzroy – Ville Victoria Harbour, Docklands 13,3 km
12 Centre commercial Victoria Gardens, Richmond Richmond – East Melbourne – Ville – South Melbourne – Middle Park Fitzroy & Park Streets, St Kilda 11,3 km
16 Université de Melbourne, Carlton Ville – St Kilda – Balaclava – Caulfield Nord – Malvern – Aubépine Kew 20,2 km (12,6 mi)
19 Coburg North Brunswick – Parkville Flinders Street, gare, ville 10,2 km
30 St Vincent’s Plaza, Melbourne Est Ville Central Pier, Docklands 2,9 km
35 Le centre commercial District Docklands Ville Le centre commercial District Docklands 7,6 km
48 Balwyn North Kew – Richmond – East Melbourne – Ville Victoria Harbour, Docklands 13,5 km
57 West Maribyrnong Ascot Vale – Flemington – North Melbourne Flinders Street, gare, ville 11,6 km
58 Pascoe Vale South Brunswick West – Parkville – Ville – Southbank – Yarra Sud Toorak 18,2 km (11,3 mi)
59 Airport West Essendon – Etangs de Moonee – Travancore – Parkville Flinders Street, gare, ville 14,7 km
64 Université de Melbourne, Carlton Ville – Windsor – Armadale – Caulfield Brighton East 16,1 km (10,0 mi)
67 Université de Melbourne, Carlton City – Balaclava – Elwood – Elsternwick – Caulfield – Glen Huntly Carnegie 12,7 km
70 Wattle Park, collines de Surrey Camberwell – Hawthorn – Richmond – Ville Le centre commercial District Docklands 16,5 km (10,3 mi)
72 Université de Melbourne, Carlton Ville – Prahran – Toorak – Glen Iris – Camberwell Deepdene 16,8 km (10,4 mi)
75 Centre commercial Vermont South Burwood – Camberwell – Hawthorn – Richmond – Ville Central Pier, Docklands 22,8 km (14,2 mi)
78 North Richmond South Yarra – Prahran – Windsor Cagoule 6,5 km
82 Gare de Footscray Maribyrnong – Ascot Vale Jonction de Moonee Ponds 9,2 km (5,7 mi)
86 Université RMIT, Bundoora Preston – Thornbury – Northcote – Collingwood – Fitzroy – Ville Le centre commercial District Docklands 22,2 km (13,8 mi)
86a Melbourne Museum, Fitzroy La Trobe & Spencer Streets, City 3,0 km
96 Brunswick est Carlton – Ville – South Melbourne – Albert Park – St Kilda St Kilda Beach 13,9 km
109 Centre commercial Box Hill Central Balwyn – Kew – Richmond – East Melbourne – Ville Port Melbourne 19,2 km (11,9 mi)
  1. ^ Se connecte avec les services de route 64 en provenance et à destination de l’Université de Melbourne.
  2. ^ Accédez à: a b c d e f Fonctionne toute la nuit le samedi et le dimanche matin.
  3. ^ Fonctionne en semaine avant 18h00 uniquement, sauf les jours fériés.
  4. ^ Jump up to: a b Signé comme Docklands Stadium
  5. ^ Le service City Circle fonctionne de 9h30 à 18h00 (du dimanche au mercredi) ou de 21h00 (du jeudi au samedi), sauf le vendredi saint et le jour de Noël.
  6. ^ Jump up to: a b c d Signé en tant que Waterfront City Docklands
  7. ^ Signé comme Coburg occidental
  8. ^ Signé comme Camberwell
  9. ^ Les services hors rue de la rue Bourke fonctionnent du jeudi au dimanche de 11h30 à 14h30.

Voir
Il y a deux musées principaux abritant des tramways de Melbourne et d’autres objets intéressants, ainsi que diverses autres attractions liées aux tramways de la ville.

Melbourne Tram Museum at Hawthorn Depot. (mise à jour mars 2016 |)
Melbourne Tramway Museum of Victoria (Il est situé au 330 Union Lane, à Bylands, à un peu plus de 50 km au nord du quartier central des affaires de Melbourne. Le moyen le plus simple de se rendre au musée consiste à se rendre en voiture le long de l’autoroute Hume, en prenant la sortie Northern Highway indiquée. Wallan. A 7 kilomètres de l’embranchement, après le canton de Wallan, un panneau de signalisation marron indiquera au musée situé à droite sur Union Lane. Les transports en commun sont pratiquement inexistants dans la région. , vous devez prendre un train V / Line jusqu’à la gare de Wandong sur la ligne Seymour et réserver à l’avance un taxi pour vous emmener au musée.), +61 3 9879 4040. Ouvert tous les dimanches (sauf Noël et le jour de l’an) ) de 11h à 16h .. Adulte 10 $, enfant (5-15 ans) 5 $, concession 7 $, famille (2 adultes et 2 enfants) 24 $ .. (mise à jour mars 2016 |)

Passages à niveau tram-train

Il existe actuellement trois passages à niveau où les tramways et les trains se croisent: Glenferrie Road, Kooyong; Le chemin Glen Huntly, Glen Huntly; et Riversdale Road, Camberwell. Le passage à niveau du chemin Glen Huntly doit être enlevé et séparé dans le cadre d’un engagement électoral d’élargir le projet d’élimination des passages à niveau du premier ministre Daniel Andrews.

Pour s’adapter aux différentes tensions des systèmes de tramway de 600 volts et de train de 1500 volts, chacun de ces passages à niveau est équipé d’un carré supérieur, qui peut isoler la section de câblage aérien située au-dessus du passage à niveau et appliquer la tension appropriée. Lorsque la boîte à signaux adjacente au passage à niveau verrouille les portes permettant le passage des trains, une tension de 1500 volts est appliquée, tandis que lorsque les portes sont montées à 600 volts, elle est appliquée.

Auparavant, de nombreux passages à niveau tram-train ont été exploités à Melbourne. À l’exception des trois susmentionnés, ils ont été séparés, et le tramway ou la voie ferrée ont été abandonnés. Les premiers ont été construits au cours de l’exploitation des systèmes de tramway à câbles, avec beaucoup de réticence de la part des chemins de fer victoriens. Beaucoup d’autres ont été construits après l’émergence des tramways électriques en 1906, causant souvent des conflits entre les exploitants de tramways et les chemins de fer de Victoria.

Dans la culture populaire

Médias et événements sportifs Les
tramways de Melbourne, en particulier ceux de la classe W, sont une icône de Melbourne, une partie importante de son histoire et de son caractère. Les tramways ont été présentés dans plusieurs médias et dans la publicité touristique depuis la Seconde Guerre mondiale.

Les tramways sont très présents dans le film Malcolm, une scène du film controversé Alvin Purple, et figurent dans les clips musicaux de The Rat Cage des Beastie Boys et de AC / DC. Parmi les chansons écrites sur les tramways de Melbourne, citons Toorak Tram de Bernard Bolan et Take the tram to Carnegie du groupe Oscar.

La compagnie de théâtre communautaire professionnel de la banlieue orientale, connue sous le nom de Theatre Works, a présenté un spectacle sur un tramway intitulé Storming Mont Albert by Tram entre le 26 février et le 14 mars 1982 dans le cadre du festival Melbourne Moomba. Il a été écrit par Paul Davies et dirigé par Mark Shirrefs et a été relancé en 1992 et 1998.

Pour les Jeux du Commonwealth de 2006 à Melbourne, un tramway de classe Z a été décoré comme un bus de Karachi par une équipe de décorateurs pakistanais. Surnommé le tramway Karachi, il opérait sur la route touristique du City Circle pendant les Jeux du Commonwealth. La pièce maîtresse de la cérémonie d’ouverture était un tramway volant de classe W, spécialement construit pour l’événement, à partir de plans et de photos d’origine.

Occasions royales
En 2006, un tramway de classe W 965 a été offert par la ville de Melbourne à l’Australienne Mary Donaldson et à son fiancé, le prince héritier danois Frederik, à l’occasion de leur mariage. Le tram passe maintenant au musée danois du tramway de Sporvejsmuseet.

Le 26 octobre 2011, un tramway de classe Z3, spécialement conçu comme un tramway royal, a été utilisé pour transporter Elizabeth II et le prince Philip, duc d’Édimbourg, de Federation Square à Government House, le long de St Kilda Road, lors de leur visite à Melbourne. Le tramway royal était en service régulier pendant un peu plus d’un an après l’événement.

Melbourne Art Trams
De 1978 à 1993, 36 tramways de la classe W ont été peints avec des illustrations dans le cadre du projet Transporting Art. L’idée a été conçue au début de 1978 par le maire de Melbourne, Irvin Rockman, et l’artiste Clifton Pugh. L’idée a été soutenue par le premier ministre de l’époque, Rupert Hamer. Pendant la durée du projet, de nombreux artistes locaux renommés ont participé, notamment Mirka Mora, Michael Leunig, Howard Arkley et Reg Mombassa.

L’idée a été reprise dans le cadre d’une collaboration entre Arts Victoria, Yarra Trams et le Festival international des arts de Melbourne en 2013. Un concours a été lancé en mai 2013 pour sélectionner huit modèles, avec un tramway devant desservir chaque dépôt de tramway de Melbourne. Le premier du nouveau Melbourne Art Trams, le W-class 925, a été lancé le 30 septembre 2013 par le premier ministre, Denis Napthine, et le président-directeur général de Yarra Trams, Clément Michel. Les sept autres tramways devraient être introduits dans les deux semaines à venir. Le dernier a été mis en service le 11 octobre 2013.

Les tramways d’art de Melbourne ont continué d’être actualisés et introduits chaque année depuis 2013, avec plus de 48 artistes en vedette. En 2018, le programme a été prolongé de 3 ans jusqu’en 2021 et comprenait le premier tramway d’art interactif (utilisant la réalité augmentée) conçu par le Dr Troy Innocent pour Melbourne International Games Week. Les tramways peuvent être trouvés sur le réseau toute l’année en entrant le numéro de tram correspondant dans la fonctionnalité myTRAM de l’application tramTRACKER.

Manger
Oui, à Melbourne, vous avez même la possibilité de dîner dans un tramway en mouvement! Le restaurant Colonial Tramcar exploite jusqu’à trois restaurants à la fois, rampant lentement dans la ville. Les tramways utilisés appartiennent à la flotte emblématique de la classe W; la disposition intérieure a été transformée en cabines, complétées par des lumières opulentes et des rideaux.

La nourriture n’est pas préparée à bord du tram mais préparée dans un restaurant à côté de l’arrêt de tramway, et réchauffée pour être servie pendant le trajet en tram. Il y a deux choix pour chaque cours. Le plat principal sert du poulet ou du bœuf et le restaurant ne convient pas aux végétariens. Le kangourou est servi en entrée lors des déjeuners et des dîners tardifs. L’alcool et les boissons sont abondants et gratuits. Consultez le site Web pour plus de détails sur le menu.

Le tramway circule quotidiennement sur trois périodes:

Déjeuner avec 4 plats (13h-13h) – 82,50 $ pp. Souper
matinal avec 3 plats (17h45 à 19h15) – 77 $ pph. Dîner
tardif avec 5 plats (20h35 à 23h35) – 121 $ pp (vendredi et samedi). coût 137,50 $ pp)

Sécurité
La sécurité des opérations de tramway à Melbourne est régie par le Rail Safety Act 2006 qui s’applique à toutes les opérations ferroviaires à Victoria.

La loi établit un cadre contenant des obligations de sécurité pour tous les participants de l’industrie ferroviaire et oblige les opérateurs qui gèrent l’infrastructure et le matériel roulant à obtenir une accréditation avant de commencer leurs activités. Les opérateurs accrédités sont également tenus de disposer d’un système de gestion de la sécurité pour guider leurs opérations. Les sanctions applicables au système de sécurité établi en vertu de la loi sur la sécurité ferroviaire figurent dans la partie 7 de la loi de 1983 sur les transports (conformité et divers).

L’organisme de réglementation de la sécurité pour le système ferroviaire à Victoria, y compris les tramways, est le directeur de la sécurité des transports, dont le bureau est établi en vertu de la loi de 2010 sur l’intégration des transports.

Les exploitants ferroviaires à Victoria peuvent également faire l’objet d’enquêtes sans blâme menées par l’enquêteur en chef, Sécurité des transports. En vertu de la Loi sur l’intégration des transports, l’enquêteur principal est chargé de mener des enquêtes sur des questions de sécurité ferroviaire, notamment des incidents et des tendances.

Billetterie et conduite Les
exigences en matière de billetterie pour les tramways à Melbourne sont principalement énoncées dans les règlements de 2006 sur les transports (billetterie) et dans le Manuel des tarifs et de la billetterie de Victoria.

Les règles relatives à une conduite juste et sûre dans les tramways à Melbourne sont généralement énoncées dans la loi de 1983 sur les transports (conformité et divers) et dans le règlement de 2005 sur les transports (conduite).