Exposition nationale sur la construction navale, musée naval de Ferrol

Le salon national de la construction navale, également connu sous le nom d’EXPONAV, a ouvert ses portes au public le 10 mars 2008 sur la base navale de Ferrol (La Corogne), en Espagne, en tant que principal musée maritime espagnol consacré à l’histoire de la construction navale dans le monde. en particulier en Espagne. Il est considéré par les experts comme le plus complet d’Europe dans son domaine. L’exposition constitue l’une des branches objet de la Fondation pour la promotion de la connaissance de la construction navale et des activités maritimes, une autre branche d’un intérêt énorme est le vaste héritage documentaire sous forme de monographies, plans et autres documents, au service de l’enquêteur.

Organisation
EXPONAV est une initiative conjointe de la marine espagnole et de l’Association des ingénieurs de la marine d’Espagne. En collaboration avec INNOVAMAR, différentes entités ont participé telles que:

Ministère du développement de l’Espagne,
Junta de Galicia (ministère de l’Industrie et ministère de la Culture),
Conseil provincial de La Corogne,
Mairie de Ferrol,
Autorité portuaire de Ferrol,
Campus universitaire de Ferrol (UDC),
Navantia, entre autres.

Vision
EXPONAV est un échantillon technique destiné à la fois aux professionnels de la construction navale, de la construction navale, de la marine et aux particuliers, sans connaissances approfondies de la construction navale.

1.Le professionnel peut y trouver un tour d’horizon des différentes techniques de construction navale, inconnues des professionnels actuels qui font du salon une visite professionnelle quasi incontournable.
2.Pour les “non-initiés”, c’est la découverte d’un principe technique mondial de la communication historique entre les peuples et donc de l’expansion culturelle et humaine à travers les âges.

Le musée se compose de deux parties distinctes. Au rez-de-chaussée, vous découvrirez l’histoire de la construction navale, en commençant par les chantiers navals et les différentes formes de “naissance” d’un navire, suivie par un grand échantillon de la construction en bois. ses différentes techniques. Dans cette zone, nous trouvons les vestiges de l’épave de la frégate Magdalena, coulée en 1810 dans l’estuaire du Viveiro. L’usine continue de nous montrer la construction à ce jour, en examinant ses différentes facettes et étapes, depuis la manière de joindre ses multiples composants, jusqu’au comportement du navire dans diverses conditions de navigation, en passant par les étapes de conception.

Le rez-de-chaussée achève un tour des formes de propulsion des navires, de l’aviron aux turbines, en passant par les chaudières et les moteurs, ainsi qu’un échantillon comparatif des logements des dotations des navires, du XVIIIe siècle et d’aujourd’hui. En chemin, nous trouvons plusieurs automates que le visiteur peut utiliser pour connaître de manière pratique les salles où il se trouve; par exemple, les automates motorisés, la flexibilité d’un navire, la stabilité, etc. Tous peuvent et doivent être activés par le visiteur.

Au dernier étage du musée, on trouve plusieurs salles thématiques: Typologie des navires; une salle dédiée à Astano «Milagro en la Ría», une autre dédiée à la marine, ses écoles, ses navires; aux ports; aux compagnies maritimes; Manœuvre et sauvetage sur les navires; aux appareils auxiliaires, etc. Et nous avons pour tâche de montrer une salle dédiée à l’électricité, à l’électronique et aux communications.

Il y a de nombreuses heures de visite, il est ouvert au grand public tous les jours de l’année, avec des visites guidées pour les groupes et les écoles; Vous n’avez besoin que de quelques jours à l’avance pour répondre aux besoins horaires de l’application. Pour conclure la visite à l’école, ils offrent la possibilité de se rendre à notre atelier sur les nœuds, où le partenaire et collaborateur José María Díaz González enseignera comment réaliser les nœuds les plus abordables à l’âge des participants, de 7 à 16 ans. a également eu une expérience avec des étudiants universitaires des diplômes d’ingénieur naval et océanique de l’École polytechnique supérieure de Ferrol. Et pour les plus petits, ils ont un atelier de peinture où ils en apprendront davantage sur la mer. Pour les écoles ou les groupes qui ont besoin de quelques minutes de repos (les plus petits pour la “petite meriendita” du matin), Ils ont l’espace nécessaire. Actuellement, le musée dispose d’un nouveau site Web, beaucoup plus dynamique que le précédent, sur lequel un blog Exponav, dans lequel le secrétaire de la Fondation, Raúl Villa Caro, publie des informations bihebdomadaires sur la mer.

Le bâtiment de forge
Avec la constitution de la Fondation EXPONAV, le projet de récupération et de restauration du bâtiment historique de «Blacksmiths» et du germe du musée de la construction navale, qui se trouve actuellement dans ce bâtiment, a été mené à bien.

Le Musée de la construction navale est abrité dans un bâtiment unique en son genre, dans lequel se trouvaient les anciens Forgerons, parfaitement récupéré du point de vue technique et architectural. Il possède des collections de musées et de documentaires sur le patrimoine maritime et industriel de grande valeur, qui constituent une collection unique dans son domaine qui permet de connaître le développement de la construction navale militaire et civile en Espagne du XVIIIe siècle à nos jours. S’inspirant de l’arsenal royal du dix-huitième siècle, le discours de l’exposition se concentre sur la diffusion de l’histoire et de la mémoire d’une activité liée aux chantiers navals modernes d’Astano, Bazán et Navantia. Le musée fait partie du réseau des musées de Galice depuis 2017.

En 2018, la salle consacrée à l’histoire de la construction navale dans la région de Ferrolterra a été inaugurée au XXe siècle, de la Société de construction navale espagnole à la Navantia actuelle, avec un nombre important de pièces et de maquettes de navires qui ont marqué l’histoire des chantiers navals et dans l’histoire de l’Espagne. Plus de cent ans se sont condensés en une centaine de pièces historiques, telles que le cuirassé Espagne et certaines d’entre elles curieuses, en tant que standard du début du XXe siècle.

Le premier étage accueille l’exposition permanente “Les phares: 2000 ans d’orient les navigateurs”, une exposition intéressante sur les phares et les panneaux maritimes présents dans l’histoire de la navigation, avec des pièces aussi importantes que le phare Candieira ou Estaca de Bares. Cette exposition permanente est ouverte toute l’année grâce à la collaboration des Ports de l’Etat, notamment de l’APFSC (Autorité Portuaire de Ferrol San Cibrao).

Il abrite également le hall d’exposition Carlos III, dédié aux expositions temporaires de tout ce qui contribue aux objectifs de la Fondation: peinture, photographie, présentations de livres, conférences, auditions musicales, etc.