Musée national des sciences et technologies de Catalogne, Terrassa, Espagne

Le Musée des Sciences et Technologies de Catalogne, également connu sous l’acronyme mNACTEC, est un musée dont la mission est de promouvoir la connaissance de la culture industrielle, scientifique et technique et, en même temps, de conserver, d’étudier et de montrer l’évolution des sciences et techniques. en Catalogne, en accordant une attention particulière à son application industrielle et à son impact social.

Le Musée des sciences et de la technologie de Catalogne est l’un des trois musées nationaux de Catalogne selon la loi sur les musées (loi 17/1990 du 2 novembre) et dépend du Département de la culture de la Generalitat de Catalunya.

Le siège du musée est situé à Terrassa (Vallès Occidental), dans une ancienne usine textile du boulevard Egara: la Vapor Aymerich, Amat et Jover. Le bâtiment, conçu par l’architecte Lluís Muncunill et construit entre 1907 et 1908, est considéré comme l’un des principaux exemples d’architecture industrielle moderniste en Catalogne. Le nom de vapeur vient de l’utilisation de la machine à vapeur comme force motrice. Les espaces industriels de l’ancienne usine textile sont toujours préservés et constituent l’une des principales attractions du musée.

En plus de son siège à Terrassa, le musée dispose de trois lieux: le musée du ciment Asland à Castellar de n’Hug, le musée de la colonie Sedó à Esparreguera et le palais Forge à Ripoll.

Le Musée des sciences et de la technologie de Catalogne articule le système territorial de mNACTEC, un réseau de 26 musées et espaces patrimoniaux pour découvrir et interpréter l’industrialisation en Catalogne.

Bâtiment
Vapor Aymerich, Amat i Jover est une ancienne usine textile située sur la Rambla d’Égara à Terrassa, construite entre 1907 et 1908, qui abrite actuellement le Musée des sciences et technologies de la Catalogne. L’œuvre de l’architecte Lluís Muncunill est considérée comme le bâtiment industriel moderniste le plus important de Catalogne. Le nom de vapeur vient de l’utilisation de la machine à vapeur comme force motrice.

Le complexe industriel d’origine se compose de: un grand entrepôt de production de 11 000 m²; un bâtiment annexe à trois corps destiné à abriter la chaufferie, la salle des machines à vapeur et l’atelier d’électricité; un patio; la cheminée de 42 mètres de haut et l’immeuble de bureaux face au boulevard.

D’un point de vue architectural, le toit se démarque. Il se compose de 161 voûtes en briques plates, qui sont combinées avec des puits de lumière en adoptant le système en dents de scie, et est soutenu par 300 colonnes en fer. jeter.

Fondée en 1908 par trois industriels de Terrassa – José Aymerich i Grané, Pau Amat i Boguñà et Francesc Jover Barba – l’usine a accueilli tout le processus de transformation de la laine et de production des soi-disant “nouveautés” des tissus de laine. À partir de 1920, le fil est transféré à Fígols et à l’usine spécialisée dans le tissage, louant une partie de son espace à d’autres sociétés. En 1962, le bâtiment a été gravement touché par les inondations de Terrassa. L’usine s’est finalement effondrée en 1976. Le bâtiment a été acheté par la Generalitat de Catalunya en 1983 et, après avoir été rénové, est devenu le siège du Musée des sciences et de la technologie de la Catalogne.

Le bâtiment a été déclaré bien culturel d’intérêt national (BCIN), dans la catégorie des monuments historiques, par le gouvernement de la Generalitat de Catalogne le 4 juin 2019.

Histoire
Le désir de créer un musée des sciences et des technologies en Catalogne a commencé à la fin du XIXe siècle. En 1937, en réponse à cette vieille aspiration catalane, la Generalitat républicaine publie un ordre de création du Musée. La guerre civile et la dictature du général Franco qui s’ensuivit interrompirent le projet, qui resta oublié jusque dans les années 1970.

En 1976, l’Association des ingénieurs industriels de Catalogne a pris l’initiative de fonder un musée des sciences et des technologies, et en 1979, elle a créé l’Association du Musée des sciences et technologies et de l’archéologie industrielle de Catalogne dans le but de rassembler les efforts pour créer le Musée. et préserver les atouts du patrimoine industriel.

En 1981, le ministère de la Culture de la Generalitat de Catalunya a repris le projet et en 1983 a acheté l’usine Aymerich, Amat i Jover, afin d’en faire le siège du musée, et en 1984, a ouvert l’usine au public. La loi du 2 novembre 1990 sur les musées a été déclarée musée national et l’a constitué en tant qu’entité autonome. En 1996, la première exposition permanente a été inaugurée et la restauration de la nef principale du bâtiment a été achevée.

Le projet a été conçu et développé de 1983 à 2013 par Eusebi Casanellas Rahola. Il est actuellement dirigé par Jaume Perarnau i Llorens.

Les collections
Les collections du MNACTEC regroupent plus de 20 000 objets scientifiques, techniques et industriels (biens de production et biens de consommation). Le Musée s’intéresse principalement aux objets conçus ou fabriqués en Catalogne, mais aussi à ceux qui ont eu un impact sur la société catalane ou qui ont représenté une percée dans une technologie particulière.

Les domaines représentés dans les collections mNACTEC sont: les appareils électroménagers; Arts graphiques; Informatique, électronique et télécommunications; Énergie; Science, expérimentation et mesure; Médicament; Secteurs et services productifs; Technologies audiovisuelles; Transport et autres.

Les expositions du Musée ne montrent que 10% des objets des collections; le reste des pièces est conservé dans les salles de réserve mNACTEC, qui occupent environ 7 000 m² et sont réparties en trois espaces différents: deux des salles de réserve sont situées dans le même musée, à Terrassa, et la troisième est dans un bâtiment industriel à Cervera (la Segarra).

Les deux réserves internes conservent environ 17 000 pièces de petite taille. Le réservoir de Cervera contient un millier d’objets, pour la plupart de grande taille et de grande capacité, tels que des machines à vapeur, du textile, des arts graphiques, de l’hydroélectricité et divers modes de transport.

Expositions permanentes
Le MNACTEC accueille actuellement les expositions permanentes suivantes:

“The Textile Factory” – Montre l’ensemble du processus de fabrication de tissus de laine dans le contexte d’origine d’une usine au début du 20e siècle.
“Énergie”: un tour d’horizon des différentes sources d’énergie comme moteurs de l’activité humaine et de l’industrialisation.
“L’énigme de l’ordinateur”: une des plus grandes collections informatiques d’Europe et la plus complète de Catalogne.
“Viva Montesa”: un voyage à travers l’histoire de la marque catalane de motos Montesa à travers 67 motos, trois vélos et deux moteurs de la collection Pere Permanyer.
“Le transport”: une collection de voitures, camions, moteurs, avions, motos et vélos qui nous permet de retracer l’histoire du transport depuis sa création jusqu’à nos jours.
“Le corps humain. Qui suis-je?”: Une exposition destinée aux enfants qui présente le corps humain et son fonctionnement d’un point de vue interactif.
“Homo Faber”: exposition qui montre l’évolution de la science et de la technologie de la révolution néolithique au début de l’industrialisation.
“Lluís Muncunill, architecture pour l’industrie”: exposition consacrée à la figure de Lluís Muncunill (1868-1931), architecte de la Vapor Aymerich, Amat i Jover, siège du mNACTEC, et une référence dans l’architecture industrielle de Terrassa.
“TOUT EST CHIMIQUE”: montre qu’il veut faire connaître la contribution de la chimie à la qualité de vie d’aujourd’hui.
“Eaux publiques de la mine de Terrassa”: exposition pour connaître l’arrivée de l’eau à la population de Terrassa.
“LHC: Explorer les origines de l’univers” – exposition pour rapprocher le grand public de la physique des particules et de l’origine de l’univers.

Expériences
En plus des expositions permanentes et temporaires, mNACTEC dispose de plusieurs espaces et expériences qui complètent le discours muséographique:

Charbons, chaudières, cheminées et locomotives à vapeur: Au sous-sol du musée, vous pourrez visiter les espaces énergétiques qui étaient au cœur de l’ancienne usine textile.
Le mNACTEC Photochrome: une installation de chrominance qui combine des images de visiteurs avec des scènes du patrimoine industriel de Terrassa
Laboratoire de physique expérimentale Mentora Alsina – Un espace d’exposition qui recrée un laboratoire du début du XXe siècle.
La cage de Faraday: espace où les manifestations sont perçues comme des chocs électriques à haute tension.
La terrasse ensoleillée: un espace interactif situé sur la terrasse du Musée pour étudier l’énergie du soleil et son utilisation.
La façade photovoltaïque: Située à l’extérieur, elle est constituée d’un système qui convertit l’énergie du rayonnement solaire en énergie électrique grâce à l’effet photovoltaïque.
Atelier de transport: un espace où les enfants peuvent se familiariser avec les règles élémentaires de circulation et les moyens de transport.
Le modèle ferroviaire: le modèle ferroviaire de Joaquim Gili, restauré par le Terrassa Railway Club, qui se compose de 400 mètres linéaires de voie.
Le mNACTEC Carillon se compose de 13 cloches en bronze accordées chromatiquement avec un poids total de 1 367 kg.

Système territorial MNACTEC
MNACTEC dirige le Système Territorial de mNACTEC, une proposition de musée qui explique les différentes sphères et processus de la société industrielle à travers la Catalogne et où ils se sont produits le plus significativement. Il est actuellement composé de 26 musées et centres du patrimoine indépendants, qui visent ensemble à expliquer l’industrialisation en Catalogne.

Musées et centres du patrimoine qui intègrent la structure territoriale de mNACTEC:
Musée de la colonie Sedó (Esparreguera)
Forge Palau (Ripoll)
Musée du ciment Asland (Castellar de n’Hug)
Musée de la papeterie (Capellades)
Musée du cuir d’Igualada et du comté d’Anoia (Igualada)
Musée de Cork (Palafrugell)
Musée des chemins de fer de Catalogne (Vilanova i la Geltrú)
Musée des Mines (Cercs)
Ecomuseu-Farinera (Castelló d’Empúries)
Musée du Ter (Manlleu)
Musée technique (Manresa)
Musée de la colonie Vidal (Puig-reig)
Scierie d’Aueu (Alins)
Collection de voitures Salvador Claret (Sils)
Musée des Mines (Bellmunt del Priorat)
Musée Torneria (Torelló)
Fassina Balanyà (l’Espluga de Francolí)
Musée de Gerri de la Sal (Gerri de la Sal)
Musée de la céramique “La Rajoleta” (Esplugues de Llobregat)
Musée hydroélectrique de Capdella (la Torre de Cabdella)
Parc culturel de la Montagne Salée (Cardona)
Musée de la mécanisation agricole de Cal Trepat (Tàrrega)
Centre d’interprétation ferroviaire (Móra la Nova)
The Thermal Rock Umbert (Granollers)
Musée de l’huile de Catalogne (La Granadella)