Laing Art Gallery, Newcastle upon Tyne, Royaume-Uni

La galerie d’art Laing à Newcastle upon Tyne, en Angleterre, est située sur New Bridge Street. La galerie d’art Laing, dans le centre-ville de Newcastle, abrite une impressionnante collection d’art et de sculpture et son programme d’exposition est réputé pour amener les plus grands noms de l’art historique, moderne et contemporain au nord-est.

La galerie d’art Laing est gérée par Tyne & Wear Archives & Museums pour le compte du conseil municipal de Newcastle. La galerie a été conçue dans le style baroque avec des éléments Art nouveau par les architectes Cackett et Burns Dick et est maintenant un bâtiment classé Grade II. Il a été ouvert en 1904 et est maintenant géré par Tyne & Wear Archives & Museums et parrainé par le ministère de la Culture, des Médias et du Sport. Devant la galerie se trouve le tapis bleu.

La collection permanente d’art peut être regardée tout au long de la saison avec des peintures importantes de John Martin, de William Holman-Hunt, de Sir Lawrence Alma-Tadema et de la sculpture de Henry Moore, entre autres.

La collection de la galerie contient des peintures, des aquarelles et des objets historiques décoratifs, y compris l’argent de Newcastle. Au début des années 1880, Newcastle était un grand producteur de verre dans le monde et des lunettes émaillées de William Beilby sont exposées, ainsi que des céramiques (y compris des poteries Maling) et diverses œuvres contemporaines d’artistes britanniques émergents. Il a un programme d’expositions régulièrement renouvelable et a une entrée gratuite.

Malgré une scène d’artiste assez active, il n’y avait pas de galerie d’art à Newcastle jusqu’à la fin du 19ème siècle. En 1900, Alexander Laing, un riche marchand de vin de Newcastle, a offert un don de (estimé) 20.000 livres à la ville pour la construction d’une galerie. Il a été conçu par les architectes locaux Cackett et Burns Dick. Une place pour une éventuelle galerie avait déjà été choisie avant la donation, et ainsi le conseil municipal a accepté le don, malgré l’opposition en raison de la situation défavorable de la place. Jusqu’à l’ouverture en 1904, la construction coûtait 30 000 livres.

Il n’y avait pas, comme c’est souvent le cas, de mécènes privés qui donnaient des œuvres d’art de leurs collections à la galerie. Par conséquent, le premier conservateur, C. Bernard Stevenson, a dû demander des prêts individuels et des dons. Pour l’exposition d’ouverture, il a pu assembler 400 objets.

En 1996, une aile latérale a été ajoutée, ce qui relie la galerie à une route plus grande et est donc plus visible et accessible depuis le centre-ville. En 2004, le bâtiment de la galerie a été rénové. À ce jour, la Galerie d’art Laing comptait cinq commissaires: C. Bernard Stevenson, son fils Collingwood Stevenson, John Millard, Andrew Greg et, depuis mai 2001, Julie Milne.

La galerie d’art de Laing a une collection de peintures principalement britanniques du 18ème siècle à présent, en mettant l’accent sur les artistes locaux. La collection comprend au total environ 1000 peintures, 4 000 aquarelles, 5 000 estampes, 100 sculptures et 7 000 objets artisanaux. John Martin, Holman Hunt, Edward Coley Burne-Jones, Paul Gauguin, Stanley Spencer, Joshua Reynolds et Laura Knight.

À l’étage supérieur de la galerie sont quatre salles, qui sont utilisées pour des expositions spéciales et des expositions de la propre collection. Dans les lunettes de ces chambres sont des peintures d’artistes locaux, représentant des scènes de l’histoire de la ville.

Au rez-de-chaussée se trouve l’exposition permanente “Art on Tyneside” (art sur les rives de la Tyne), ainsi qu’un café. Il y a aussi un centre d’arts pour les enfants, le “All About Art Room”. Le “Marble Hall”, l’ancien hall d’entrée de la galerie, abrite une exposition de sculptures, dont un buste d’Alexander Laing.

Dans la nouvelle aile se trouvent l’entrée et la réception, une salle pour les conférences, les conférences etc., et à l’étage un autre espace d’exposition.

La galerie est gérée par Tyne and Wear Archives and Museums et par le ministère britannique de la Culture. L’entrée est gratuite. Depuis 1965, il existe également une «Galerie d’art des amis de Laing» (FLAG), qui recueille des fonds pour des expositions, des catalogues et des achats d’autres œuvres d’art.

La collection de peintures séminales de la galerie comprend la dramatique «Destruction de Sodome et Gomorrhe» de John Martin, ainsi que des œuvres importantes de Sir Joshua Reynolds, Burne-Jones («Laus Veneris»), Holman Hunt (Isabella et le pot de basilic), Ben Nicholson et autres. Les peintures locales incluent des images de Ralph Hedley. Il y a aussi une vaste collection d’aquarelles et de dessins des XVIIIe et XIXe siècles, y compris des œuvres de Turner, Cotman, etc.