Mode et style du XXe siècle, Kunstgewerbemuseum Berlin

Explorez la riche collection de hauts faits de la mode du XXe siècle au Kunstgewerbemuseum Berlin

Worth, Vionnet, Balenciaga, Chanel, Dior, Yves Saint Laurent, Versace: le «qui est qui» des créateurs de mode phares a été convoqué au Berliner Kunstgewerbemuseum. Les vêtements de couture de créateurs tels que Jacques Doucet, Coco Chanel et Paul Poiret ont commencé à arriver au musée dans les années 1970. Avec l’acquisition en 2003 de l’une des plus importantes collections de mode privées au monde, qui appartenait auparavant à Martin Kamer et Wolfgang Ruf, la collection s’est enrichie de 280 vêtements de 50 grands couturiers européens et américains, éléments clés du XXe siècle. Le Kunstgewerbemuseum Berlin, qui comprend la collection de vêtements historiques des XVIIIe et XIXe siècles, abrite l’une des collections les plus complètes d’Allemagne.

Galerie des robes et costumes
Les galeries de la mode du Kunstgewerbemuseum sont organisées par époque. Dans cette galerie, vous pourrez explorer la mode féminine et masculine du 18ème siècle.

Collection
La collection de vêtements et de costumes s’est particulièrement enrichie en 2003 avec l’acquisition de la collection Kamer / Ruf et en 2005 avec la reprise de la collection du couturier berlinois Uli Richter. Les principales œuvres de cette collection sont exposées depuis 2014 dans le nouveau centre d’exposition “Fashion Art Works” situé au rez-de-chaussée. Au sous-sol, dans la “Neue Sammlung”, l’art et l’artisanat du XXe siècle sont complétés par des produits industriels.

Le Kunstgewerbemuseum propose une variété de visites thématiques pour présenter son vaste éventail d’expositions, couvrant une multitude de styles et de matériaux. La nouvelle galerie de mode vous attend dès que vous entrez. Dans de grandes vitrines, installées dans des pièces faiblement éclairées à des fins de conservation, les mannequins modélisent environ 130 costumes et accessoires. Représentant 150 ans d’histoire de la mode, le présentoir incarne une sensation de flânerie dans une galerie marchande, avec les créations de couturiers célèbres tels que Paul Poiret, Elsa Schiaparelli et Christian Dior aux fenêtres. C’est la première fois que Berlin présente une exposition permanente couvrant tous les aspects de la mode. La collection internationale de Martin Kamer et Wolfgang Ruf, achetée en 2003, constitue le cœur de la présentation.

Les créateurs de mode berlinois Brachmann, William Fan, Firkant, Marina Hoermanseder, Barre Noire, Sample-cm, Michael Sontag, Steinrohner, Nobi Talai et Philomena Zanetti. Ils ont créé une nouvelle œuvre en s’inspirant de la collection Richter du Kunstgewerbemuseum, développant ainsi des designs modernes dans leurs styles respectifs. Les créations des créateurs seront présentées dans la troisième partie de l’exposition avant que le spectateur ne soit relâché dans la métropole de la mode diversifiée de Berlin.

Kunstgewerbemuseum Berlin
Le Kunstgewerbemuseum (musée des arts décoratifs) est le plus ancien du genre en Allemagne. Il abrite des exemples d’art et d’artisanat européens de renommée mondiale, notamment de magnifiques reliquaires en or et en pierres précieuses, des vases exquis en verre et en porcelaine, des textiles finement brodés, des meubles en marqueterie ornés et des exemples classiques du design industriel moderne. Les expositions permanentes et spéciales organisées par le Kunstgewerbemuseum peuvent être visionnées à deux endroits à Berlin: au Kulturforum, près de Potsdamer Platz, et dans le cadre pittoresque du château de Köpenick, situé sur une île au bord de la rivière Dahme. Le site du château de Köpenick présente des chefs-d’œuvre de décoration d’intérieur du XVIe au XVIIIe siècle.

Le musée du Kulturforum a été achevé en 1985 selon les plans de Rolf Gutbrod, l’un des principaux architectes allemands des années 1960. La marque de fabrique de Gutbrod est qu’il a permis aux éléments structurels de ses bâtiments de rester clairement visibles. Le musée est conçu comme un “paysage construit” et les arbres en pointillés font référence au parc Tiergarten adjacent. Si le bâtiment a une apparence fermée de l’extérieur, il accueille les visiteurs à l’intérieur avec une cage d’escalier ouverte et de vastes espaces d’exposition. Les visiteurs sont invités à se concentrer entièrement sur les remarquables objets exposés de la collection et à se promener d’un niveau à l’autre.

De 2012 à 2014, de grandes parties de l’édifice Gutbrot d’origine ont été modernisées par le cabinet d’architectes Kuehn Malvezzi. Depuis sa réouverture le 22 novembre 2014, le site principal du Kunstgewerbemuseum au Kulturforum offre à nouveau un aperçu systématique des principales réalisations du design européen, du Moyen Âge à nos jours. Parmi les nouveautés de la collection, citons une vaste galerie de mode, ainsi que les départements de Design et Jugendstil pour Art Déco.

Après d’importants travaux de rénovation en 2014, le Kunstgewerbemuseum (musée des arts décoratifs) du Kulturforum accueille le monde dans une nouvelle tenue éblouissante. De nombreuses parties du bâtiment, conçues en 1966 par Rolf Gutbrod dans l’esprit du modernisme d’après-guerre, ont été remodelées par le cabinet d’architectes Kuehn Malvezzi. Dans le hall, le guichet, le bureau d’information et le vestiaire ont été aménagés dans des installations blanches en forme de cube, dont la forme simplifiée leur permet de se retirer à l’arrière-plan, laissant ainsi l’escalier occuper un espace à part. Les marches des marches ont été enfermées dans un boîtier somptueux, soulignant l’horizontale et donnant une unité à l’escalier tout en faisant ressortir sa qualité sculpturale.

Un système de signalisation facile à suivre explique la disposition spatiale du bâtiment en guidant les visiteurs autour de lui au moyen de panneaux rouges situés au-dessus de la tête. Les salles d’exposition des collections Mode, Design et Jugendstil à Art Déco ont également été conçues récemment.