Energetic, Musée national des sciences et technologies de Catalogne

L’exposition Enérgeia est une visite des différentes sources d’énergie en tant que moteurs de l’activité humaine et de l’industrialisation. Exposition sur l’énergie, moteur essentiel de l’industrialisation qui permet de comprendre l’importance de l’utilisation des sources d’énergie dans le temps.

Pour rendre les concepts plus compréhensibles, le spectacle présente d’importants objets historiques de grand format tels que la turbine Fontaine, des machines à vapeur, un grand interrupteur, des modèles comme le Old Saints Vapor, des expériences appelées “points jaunes” du plan incliné dans le fonctionnement de les turbines, aux expériences avec l’électricité, notamment les manifestations qui ont lieu dans la cage de Faraday. De plus, cette exposition est composée de plusieurs audiovisuels.

Domaines:

1. Énergies sanguines: L’énergie de toujours. Applications des énergies du sang.
2. L’eau et le vent: les énergies de la nature. Moulins, roues et turbines.
3. Vapeur et charbon
4. Électricité: énergie instantanée. Production, distribution et applications d’électricité.
5. Gaz et pétrole: l’énergie des fossiles. Connaître le gaz et le pétrole, de leur formation à leurs utilisations, en rendant compréhensible leur origine, leur production et leur applicabilité.
6. Power Planet

Points forts

Machine électrique statique Ramsden
Machine électrique statique qui comprend un disque de verre fixe avec un axe métallique au centre, tourné au moyen d’une poignée. Lorsque le verre passe à travers deux entretoises en bois ou des pièces supportant l’essieu, la surface frotte contre les deux roulements des entretoises. Le mouvement rotatif sert à électrifier le disque de verre, qui reçoit une charge électrique positive des deux côtés. Un long cylindre transversal en laiton est le conducteur isolant, sur deux pieds en verre. Les extrémités du cylindre ont deux bras dorés, qui se terminent par des points qui touchent presque le disque, déchargeant l’électricité sans frotter.

Moteur à gaz Escuder
Ce fut l’un des premiers moteurs à gaz construits en Espagne. Le moteur (1887 – 1895) est essentiellement basé sur la machine à vapeur et utilise le soi-disant cycle Otto. Il a un cylindre horizontal. Il utilise des soupapes coulissantes pour aspirer le mélange de carburant et d’air, qui pénètre dans le cylindre, où il est allumé par des étincelles électriques générées par des bougies d’allumage, à l’aide d’une bobine et d’une batterie. Une bielle attachée au piston est reliée à la jante d’un volant d’inertie, qui produit une sortie d’énergie uniforme, avec un essieu qui le traverse, équipé de deux roues dentées pour transmettre la force de la machine entraînée par le moteur.

Roue hydraulique
Roue hydraulique à compartiments verticaux avec compartiments en bois tournant autour d’un axe à 10 rayons. Il a été actionné par la force fournie par la chute le long de la course du broyeur. La chute correspondait à la hauteur de la roue.

La roue avait pour fonction de battre la pulpe de cellulose, d’éliminer les impuretés et de l’affiner.

Il provient de l’ancienne papeterie Cal Ton del Pere, à Sant Pere de Riudebitlles (Alt Penedès). Cet ancien moulin était d’abord un moulin à farine, avant de passer à la production de papier en 1785. Il est resté en activité jusqu’en 1967.

Machine à vapeur à grande vitesse Willams & Robinson
Machine à vapeur à grande vitesse à structure verticale avec 3 tourelles supérieures en bois circulaires. Posez l’ensemble sur une grande base rectangulaire en fer. De chaque côté et à la base, il y a différents boutons de contrôle et de régulation.

Ce type de machine visait à augmenter les performances et à diversifier les applications. Il était dépassé par les moteurs à explosion.

Moteur à vapeur Belliss & Morcom. LTD
Cette machine à vapeur alimentait une usine textile à Sant Celoni (Vallès Oriental). Lorsque l’entreprise a été restructurée, il a fait un don au Musée national des sciences et de la technologie de Catalogne.

Alternateur Société Alsacienne de Constructions Mécaniques Belfort
Alternateur. Il se compose de deux rotors disposés parallèlement l’un à l’autre, plus épais les uns que les autres, supportés par des plates-formes quadrangulaires creuses en fer au milieu. Les rotors sont fixés sur le côté par des vis en fer épais. Au sommet, ils ont des anneaux en fer pour soulever l’alternateur le cas échéant.

Alternateur utilisé pour ouvrir les vannes de la centrale hydroélectrique de Flix. De construction française, il a été utilisé sur le canal de Panama avant de fournir ses services à l’usine de Flix.

Roue de tiroir
Grande roue circulaire en bois de largeur formée par des tiroirs du même matériau répartis proportionnellement sur toute la circonférence. L’axe central est métallique et de là, de chaque côté de la roue, différentes barres transversales en bois. D’un côté de la roue se trouve une plus petite, conçue pour transmettre l’énergie produite.

Turboréacteur Klimov VK-1
Le moteur Klimov VK-1 a été développé par l’Union soviétique après la fin de la Seconde Guerre mondiale, dans le but d’équiper ses bombardiers à ailes à réaction avec le MIG-15 Fagot. La conception du moteur, par Vladimir Yakovlevich Klimov, est une évolution du moteur RD-45 basé sur le moteur Rolls Royce Nene de fabrication britannique avec compresseur centrifuge, et a commencé la production en série en 1948.

Ce moteur, avec quelques variantes, était également monté sur le chasseur-bombardier MIG-17 et les bombardiers Il-28 et Tu-14 de fabrication soviétique, qui sont tous devenus l’un des moteurs à réaction les plus fabriqués de l’histoire. aviation.

Moteur diesel sous-marin EB
Moteur diesel 4 cylindres à 3 pistons et volant latéral. Il a des transformations pour l’adapter à l’électricité, comme un système de refroidissement à eau. Il était à l’origine peint en vert clair.

Au début des années 50, au milieu des restrictions électriques, le directeur de la Biblioteca de Catalunya, Felipe Mateu i Llopis, a demandé un générateur au Conseil provincial de Barcelone. Ce moteur lui a fourni ce moteur, qui avait été vidangé à Barcelone à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le moteur a été installé dans le “tunnel”, dans l’ancienne maison de convalescence.

Roue de turbine Pelton
La roue Pelton est composée de cuillères spécialement conçues pour recevoir l’eau et en tirer le meilleur parti. Ce type de turbine est destiné à être utilisé dans les sauts hydrauliques à faible débit. L’eau est conduite à travers de longs tuyaux avec de grandes pentes ou des sauts, pour transformer l’énergie potentielle maximale en énergie cinétique. À l’extrémité du tube se trouvent les injecteurs, qui frappent les pales en forme de seau typiques de ce type de turbine.

Cette roue particulière a été conçue et construite pour l’utilisation de la rivière Nere (Vall d’Aran), pour une centrale hydroélectrique qui n’a pas encore été construite.

Réplique du réacteur à impulsion Casanova
Le pulsoréacteur est le type de turboréacteur le plus simple. Il s’agit d’un tube avec un conduit d’entrée et de sortie, un diffuseur de carburant et une chambre de combustion. Avec le mouvement du véhicule, le courant d’air traversant l’appareil est mélangé avec le carburant et brûle à l’aide de bougies d’allumage produites par des bougies d’allumage. Cela se traduit par l’expansion des gaz d’échappement à travers la buse d’échappement, produisant un boost qui permet au véhicule d’avancer.

Le premier moteur à pulsoréacteur de l’histoire a été inventé en 1917 par les catalans Ramon Casanova i Danes. La pièce retenue dans mNACTEC est la seule réplique de son moteur.

Musée national des sciences et technologies de Catalogne
Le Musée National des Sciences et Technologies de Catalogne (mNACTEC) est l’un des trois musées reconnus par le Parlement de Catalogne. Sa mission est de montrer en permanence la mise en œuvre et le développement du progrès scientifique et technique en Catalogne, l’application industrielle et surtout leur implication et leur impact social.

Le Musée national des sciences et de la technologie de Catalogne est le produit du riche et long héritage de l’innovation et des connaissances scientifiques et techniques et de son application industrielle, telle qu’elle s’est développée dans ce pays au fil des siècles. Bien que les projets d’un musée dédié à la diffusion des connaissances scientifiques et techniques, au développement professionnel dans ces deux domaines et à la conservation des archives matérielles les plus importantes de la créativité technique de l’humanité, et des objets les plus importants inventés ou fabriqués dans ce pays, remonte à l’origine au début du XXe siècle, ce n’est qu’en 1984 qu’ils prendront forme sous la forme de ce musée historique et social.

Le mNACTEC et sa structure territoriale, étroitement liés à la société industrielle catalane, en tant qu’élément d’identité nationale et de concentration, décentralisés, innovants, mis en œuvre au niveau régional et avec le plus grand retour et impact social, se sont positionnés avec succès en 35 ans comme produit phare et modèle international présentant l’unicité, la spécificité et l’impact social de la culture scientifique, technique et industrielle en Catalogne. Malgré les difficultés économiques dans lesquelles se trouve le pays, le mNACTEC maintient, consolide et soutient la croissance et l’expansion de cet important projet muséal, patrimonial, culturel et social avec de nouveaux objectifs, de plus grandes attentes et une dose encore plus grande d’enthousiasme et d’intérêt renouvelés.

Nous sommes dans un moment de changement social qui nous oblige à concentrer tous nos efforts sur la consolidation des espaces existants, la mise à jour de la programmation du Musée, la planification de nouvelles initiatives, la garantie d’accès à une structure adaptée, la mise à jour et l’élargissement du discours muséologique du Territorial Système le cas échéant, et encourageant de nouveaux projets offrant des incitations qui nous permettent en outre de devenir un musée national de référence dans la nouvelle muséologie du 21e siècle. Ce doit être un musée moderne et dynamique qui doit nécessairement avoir une implication directe majeure dans notre société contemporaine sans oublier son rôle important dans la récupération, la conservation et la valorisation du patrimoine et de la culture scientifique, technique et industrielle de la Catalogne sans oublier la puissance et le dynamisme de notre des gens qui, en s’appropriant cet héritage, transforment le mNACTEC en un projet vivant au service et en promouvant «l’âme» de cette société, nous rappelle d’où nous venons, ce que nous sommes et où nous voulons aller.