Elbphilharmonie, Hambourg, Allemagne

L’Elbe Philharmonic Hall (en allemand: Elbphilharmonie) est une salle de concert située dans le quartier de HafenCity à Hambourg, en Allemagne, sur la presqu’île Grasbrook (de) de l’Elbe. C’est l’une des salles de concert les plus grandes et les plus acoustiques du monde. Il est populairement surnommé Elphi. L’Elbphilharmonie a été officiellement inaugurée avec des concerts de l’Orchestre Elbphilharmonie NDR et un spectacle de lumière le 11 janvier 2017.

Dans l’écoulement de l’Elbe et entouré d’eau sur trois côtés, la nouvelle salle de concert deviendra le centre d’attraction pour tous ceux qui vivent à Hambourg ainsi que pour les visiteurs du monde entier. Le bâtiment spectaculaire abrite trois salles de concert, un grand espace d’éducation musicale, une variété d’endroits pour manger et boire, un hôtel et la place publique, qui offre aux visiteurs une vue panoramique inégalée sur toute la ville. La qualité artistique, la variété et l’accessibilité façonnent le programme musical du nouveau monument culturel de Hambourg.

La nouvelle construction vitreuse ressemble à une voile hissée, une vague d’eau ou un cristal de quartz; il se trouve au sommet d’un ancien bâtiment d’entrepôt (Kaispeicher A, construit en 1963) près de la Speicherstadt historique et est conçu par le cabinet d’architecture Herzog & de Meuron. C’est le plus haut bâtiment habité à Hambourg, avec une hauteur finale de 108 mètres (354 pieds).

L’Elbphilharmonie est une œuvre d’art totale: elle combine une architecture innovante avec un emplacement exceptionnel, une acoustique exceptionnelle et un programme de concert visionnaire.

L’Elbphilharmonie avec sa façade en verre impressionnante et son toit en forme de vague se dresse de l’ancien bâtiment Kaispeicher à l’extrémité ouest de la HafenCity. A l’intérieur, deux salles de concert, un hôtel et des appartements résidentiels. Entre l’ancien entrepôt et la structure en verre est la Plaza – une zone de visualisation publique qui s’étend autour de l’ensemble du bâtiment.

Bâtiment:
Le bâtiment est conçu comme un complexe culturel et résidentiel. La façade originale en briques de 1966 du Kaispeicher A, ancien entrepôt, a été conservée à la base du bâtiment. En plus de cela, une superstructure correspondant à l’empreinte repose sur sa propre fondation présentant un extérieur vitreux et une ligne de toit ondulée. Environ mille fenêtres en verre sont courbées. Le bâtiment a 26 étages avec les huit premiers étages dans la façade de brique. Il atteint son point culminant à 108 mètres du côté ouest. L’empreinte du bâtiment mesure 120 000 m2. Un escalier roulant courbe de l’entrée principale du côté est relie le rez-de-chaussée avec une terrasse d’observation, le Plaza, au 8e étage, au sommet de la section de briques. Le Plaza est accessible au public. Il offre une vue sur Hambourg et l’Elbe. De la place, le hall de la salle de concert peut être atteint.

La conception du bureau d’architecte Herzog & de Meuron a fourni sur la structure encore existante de la brique Kaispeicher A de 1966 avant une structure en verre avec une forme de toit courbée de manière frappante, qui a également été appelée «axe de verre». L’objectif était une caractéristique du bâtiment pour former une silhouette incomparable à Hambourg. Contrairement aux tout premiers plans, l’ancien bâtiment de stockage a été complètement vidé. Seule la façade listée et les parties des fondations ont été conservées. La dalle de plancher à répartition de charge du bâtiment est basée sur 1732 pieux enfoncés profondément dans le sol de l’Elbe. La structure lourde et indépendante de 12 500 t du Great Concert Hall est complètement découplée de l’ensemble du bâtiment avec un total de 342 paquets de ressorts en acier dans le bas et 34 dans la zone du toit. La structure sur mesure a reçu une façade en verre composée de 1100 éléments de verre individuels, chacun composé de quatre panneaux de verre. Toutes les vitres ont reçu une protection intégrée contre la lumière et la chaleur par des films sérigraphiés. 595 éléments en verre sont individuellement courbés. Une de ces vitres coûte environ 72 000 euros. Selon les architectes, les éléments de façade incurvés donnent l’impression d’un immense cristal qui reflète encore et toujours le ciel, l’eau et la ville.

Le bâtiment a 26 étages, avec la façade de Kaispeicher A l’enfermant du rez-de-chaussée à la place au huitième étage, un ancien magasin de cacao, thé et tabac dans une zone exposée du vieux port de Hambourg au sud de la Speicherstadt. Il a une hauteur d’environ 110 mètres au point le plus élevé sur le Kaispitze, le point le plus bas sur la façade orientale est d’environ 30 mètres plus bas. Ainsi, le bâtiment a remplacé le bâtiment rectangulaire de l’hôtel Radisson par quelques mètres, le plus haut bâtiment habité de Hambourg. En raison de la forme en coin de la mémoire, le corps spatial de l’Elbphilharmonie est de 85 mètres à l’est et de 22 mètres à l’ouest.

L’entrée principale de la maison via un escalier mécanique d’environ 80 mètres de long, légèrement courbé et un escalier roulant plus court, qui ensemble le rez-de-chaussée avec le Plaza, un niveau d’accès réglementé gratuit et limité au niveau de l’ancien Kaispeicher Badger. Au départ, le passager voit seulement qu’il approche d’une lumière sur la plus grande partie du trajet de 2,5 minutes. Les étapes de l’escalator de 21 mètres ne sont pas déplacées comme d’habitude par un entraînement par le dessus, mais par quatre commandes décentralisées, qui sont synchronisées électroniquement. L’inclinaison des marches descend du début de 23 degrés à environ 11 degrés à la fin de l’escalier. Les marches, qui ont initialement la hauteur habituelle pour les escaliers mécaniques, n’ont que quelques centimètres de haut. Le tube appelé un tube conduit directement à une grande baie vitrée sur le côté étroit du bâtiment vers le port. En plus du tube, un total de 29 ascenseurs et 11 cages d’escalier ouvrent l’ensemble du bâtiment.

Les fardeaux de la Grande Salle de Concert sont très inégalement répartis. Cela nécessitait huit grandes colonnes intérieures irrégulièrement disposées et leur inclinaison. De plus, l’absence de colonnes extérieures sur la place rendait nécessaires des colonnes obliques dans les deux étages au-dessus d’elles.

L’Elbphilharmonie dispose de trois salles de concert. La grande salle de concert peut accueillir 2100 visiteurs, les artistes étant au centre de la salle, entourés par le public dans le style de la vigne. L’acoustique a été conçue par Yasuhisa Toyota qui a installé environ 10 000 plaques de plaques de plâtre en forme de micro-ondes pour disperser les ondes sonores. Le Grand Concert Hall contient un orgue à tuyaux avec 69 registres construits par Klais Orgelbau. La salle de récital est destinée à la représentation de récitals, de musique de chambre et de concerts de jazz; il peut contenir un public de 550 personnes. En outre, il y a le Kaistudio qui permet 170 visiteurs et est destiné à servir des activités éducatives. Le consultant pour la scénographie de la salle de concert était Ducks Scéno.

La partie la plus à l’est du bâtiment est louée par Westin sous le nom d’hôtel Westin Hamburg qui a ouvert ses portes le 4 novembre 2016. L’hôtel propose 244 chambres entre le 9ème et le 20ème étage. Le hall du 8ème étage est accessible depuis la Plaza. Les étages supérieurs à l’ouest de la salle de concert accueillent 45 appartements de luxe. Le complexe abrite également des salles de conférence, des restaurants, des bars et un spa. Un parking de 433 voitures fait également partie du complexe de bâtiments.

Salles de concert:
Les utilisateurs des salles de concert sont HamburgMusik gGmbH. Même avant la cérémonie d’inauguration a organisé cette société soi-disant “concerts Elbphilharmonie” à la fois dans la Laeiszhalle et dans d’autres lieux à Hambourg. Directeur général de l’Elbphilharmonie et de la Laeiszhalle depuis 2007 Christoph Lieben-Seutter. Le NDR Elbphilharmonie Orchester est l’orchestre de résidence de la maison, l’Ensemble Resonanz Residenzensemble. Le centre d’une offre d’éducation musicale complète est l’Elbphilharmonie Instrumentenwelt dans l’ancien quartier Kaispeicher de la maison.

Il y a la grande salle de concert de 2100 places, une petite salle de 550 places et une troisième salle, la Kaistudio 1, de 170 places. Le foyer autour du grand hall est conçu avec du parquet en chêne.

La Grande Salle suit le principe d’une «architecture viticole», qui remonte à l’architecte Hans Scharoun et à sa conception du Hall philharmonique de Berlin (1957). Dans cette conception, la scène est légèrement décalée au milieu de la salle, tandis que les rangs montants en forme de vignoble se groupent autour d’elle. Dans l’Elbphilharmonie, aucun siège ne se trouve à plus de 30 mètres du podium du chef d’orchestre. La salle est de 25 mètres de haut.

L’acousticien de renommée internationale Yasuhisa Toyota a été engagé pour obtenir le meilleur effet sonore possible pour cette pièce. Toyota a déjà créé les concepts de plus de cinquante autres salles de concert et salles de concert dans le monde entier. Pour tester l’acoustique de la Grande Salle, Toyota avait un modèle de cinq mètres sur cinq à l’échelle 1:10. Sur la base de ses mesures, le Great Hall a été couvert avec un total de 10 000 panneaux de fibres de gypse fraisés par CNC couvrant une superficie de 6500 mètres carrés. Chacune de ces plaques est unique, entre 35 et 200 millimètres d’épaisseur et a un grammage compris entre 30 et 125 kg / m². La surface tridimensionnelle des panneaux est constituée d’un motif non répétitif de creux, de rainures et de cônes pyramidaux, également appelés microshaping, qui ont été créés sur l’ordinateur à l’aide d’algorithmes mathématiques. Sur toute la surface du mur de la salle autour d’un million de cellules de la taille d’un poing, saupoudrez le son. Le revêtement acoustique des murs intérieurs est aussi appelé “peau blanche”, l’architecte Jacques Herzog préfère ce terme, cependant, aux associations comme les crustacés ou les coquillages. À l’origine pour l’isolation déjà inséré les fils entre les plaques d’une longueur totale de quatre kilomètres ont dû être retirés à nouveau, remplacés par du silicone.

La petite salle a des panneaux de mur faits de bois de chêne fraisé et arqué de la vallée de la Loire. Il sert principalement pour la performance de la musique de chambre et est également ouvert à d’autres utilisations telles que des concerts de jazz ou des banquets.
concert d’orgue

L’orgue de la Grande Salle a été construit par le facteur d’orgues Johannes Klais Orgelbau (Bonn). Le développement et la production ont duré huit ans et se sont poursuivis pendant le gel de la construction. Puisque l’instrument ici – contrairement à d’autres salles de concert – placé au milieu de la salle, les tuyaux de devant ont dû être protégés avec un revêtement spécial. L’instrument dispose de 69 registres 4765 tuyaux, répartis sur cinq manuels et pédale. Il est jouable par deux tables de jeu à quatre tables, une fixée à l’orgue et une table de jeu mobile sur la scène de l’orchestre. Quatre registres sont logés comme un télescope dans le réflecteur de plafond de la salle, y compris les clarinettes de stentor de poinçon; La télécommande peut être couplée à n’importe quel travail manuel et à la pédale librement. L’orgue a une largeur et une hauteur d’environ 15 mètres chacune et une profondeur d’environ 3 mètres; elle pèse environ 25 t. La consommation maximale de vent est d’environ 180 m³ par minute. Le Spieltraktur de la Spie fixe

Salle de récital
Contrairement au Grand Hall, le Recital Hall est conçu dans le style «shoebox» classique. Un lambris en bois élégamment usiné fournit une acoustique parfaite. Le Grand Hall et la salle de récital de l’Elbphilharmonie sont des espaces acoustiquement autonomes complètement détachés du reste du bâtiment. Les éléments massifs en acier amortissent parfaitement la coque en béton de chaque hall respectif du monde extérieur. Les sirènes des vaisseaux ne pénétreront jamais dans ces espaces, et même le son d’un ensemble de trombones fort n’échappera pas à l’extérieur.

Espace public: La Plaza
Entre la base de briques et la structure de verre, à 37 mètres, il y a un espace public qui sert de niveau d’accès pour le hall des salles de concert et l’hôtel. Le Plaza est accessible via un escalier mécanique d’environ 80 mètres de long et 21 mètres de haut (le soi-disant tube) et un deuxième escalator plus court. Une partie de la Plaza est une visite en plein air autour de l’ensemble du bâtiment. De là, vous avez une vue sur le Norderelbe, le port, HafenCity et le centre-ville, ainsi que sur les différents niveaux du hall de concert.

Le sol de la Plaza est pavé d’environ 188 000 briques rouges, ce qui correspond à l’allure du magasin historique selon les architectes. Les constructeurs étaient à la recherche d’une briqueterie qui pourrait brûler ces carreaux – même avec de petits défauts comme le modèle du Kaispeicher. Les architectes ont donné les informations les plus précises sur l’installation.

Un hôtel
L’hôtel quatre étoiles «The Westin Hamburg» de 244 chambres est situé dans la partie est du 6ème au 20ème étage du bâtiment, géré par la chaîne hôtelière Westin Hotels & Resorts, qui fait partie du groupe Starwood Hotels and Resorts. L’ouverture a eu lieu le 4 novembre 2016. Au 6ème étage, il y a un espace spa avec piscine, saunas et espace fitness et au 7ème étage une zone de conférence et un restaurant pour 170 convives. Le lobby est situé au 8ème étage avec accès depuis la place publique et depuis l’entrée au rez-de-chaussée.

La gastronomie
Dans la partie ouest du Kaispeicher, la base en briques de l’Elbphilharmonie, se trouve le restaurant “Störtebeker”, qui est exploité sur trois étages par le Störtebeker Braumanufaktur avec l’East Hotel & Restaurant GmbH. Au 5ème étage il y a un restaurant et un bar pour un total de 220 invités, au 6ème étage il y a un magasin et une zone de dégustation de bière. Le Plaza, au 8ème étage, propose également une épicerie servant des collations et des boissons. En plus de la gastronomie de Störtebeker, il y a d’autres offres gastronomiques dans l’hôtel et dans la zone de concert de l’Elbphilharmonie.

Condos
En plus de l’utilisation culturelle des salles de concert et de l’espace d’éducation musicale, le bâtiment comprend 45 unités résidentielles haut de gamme, parmi les plus chères de la ville, avec des prix d’achat allant jusqu’à 10 millions d’euros.

Parking
Dans l’ancien Kaispeicher, il y a à côté du Kaistudio 1 et des locaux pour la zone d’éducation musicale également un parking avec 433 places de stationnement, dont 170 sont réservés aux clients de l’hôtel et les propriétaires de condominiums. L’opérateur de parking est Apcoa Parking.

Concept de marketing urbain
L’Elbphilharmonie de Hambourg a déjà été annoncée très tôt par HafenCity Hamburg GmbH, responsable du développement et de la commercialisation de HafenCity, aux côtés du Musée maritime international de Hambourg, inauguré en 2008, et de l’ancien Centre des sciences, l’un des plus importants institutions de HafenCity. En plus de son utilisation en tant que salle de concert, le Sénat de l’Elbphilharmonie a également prévu la création d’un point de repère pour Hambourg et la HafenCity, en particulier en ce qui concerne la représentation internationale de la ville. Le motif de création d’un point de repère a été repris tôt pour les campagnes publicitaires et d’image officielles. La ville a accompagné l’ouverture d’une vaste campagne pour renforcer de manière significative la perception internationale de Hambourg. Le contrôle et la coordination de la campagne ont été assurés par la Hamburg Marketing GmbH en collaboration avec l’Autorité de Hambourg pour la culture et les médias et le Hambourg Music gGmbH.

Entreprise
Au cours de la saison 2010/2011, il y avait un concert sur le bateau de croisière Queen Mary 2: Le Quatuor Fauré a joué son voyage du 26 août 2010 de Hambourg à New York. Dans la Laeiszhalle, quatre artistes résidents ont donné plusieurs concerts avec Mariss Jansons, Thomas Hampson, Piotr Anderszewski et la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen, ainsi que l’Orchestre philharmonique de Vienne, l’Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam, le Bayerischer Rundfunk Symphony Orchestra, le New York Philharmonic Orchestra et le Budapester Festival Orchestra en tant qu’invité. Avec John Malkovich dans le théâtre musical “Les Variations Giacomo” a commencé les concerts Elbphilharmonie dans la saison 2011/2012, dans lequel étaient également invités le violoniste de Hambourg Christian Tetzlaff, le Belcea Quartet, le Deutsche Kammerphilharmonie Bremen et Sir Simon Rattle. La quatrième saison a été ouverte en Septembre 2012 Claudio Abbado avec le Lucerne Festival Orchestra dans la Laeiszhalle. Au cours de la saison 2013/2014, le 1er Festival international de musique de Hambourg, organisé par plusieurs promoteurs de concerts de Hambourg, a eu lieu en 2016 et aura lieu tous les ans à partir de 2018. La saison 2015/2016 a été la dernière saison Elbphilharmonie concerts ont eu lieu principalement dans la Laeiszhalle, la première saison avec des concerts dans l’Elbphilharmonie a été la saison 2016/2017.

Dans la première moitié de l’année suivant l’ouverture de la nouvelle salle de concert, le programme musical comprenait des concerts de genres variés – des concerts orchestraux avec des chefs d’orchestre internationaux tels que Riccardo Muti et des solistes tels que Cecilia Bartoli Mehldau, à l’Einstürzende Neubauten et aux plus petits festivals thématiques tels que Salam Syria. Les orchestres de Hambourg ont également joué un rôle important dans le programme: le NDR Elbphilharmonie Orchester, le Philharmonic Staatsorchester Hamburg et l’Ensemble Resonanz. Le 27 janvier 2017, l’organiste lettone Iveta Apkalna, organiste titulaire de l’Elbphilharmonie, a inauguré l’orgue de la Grande Salle avec un concert solo. Plusieurs concerts ont été retransmis durant la saison depuis la Grande Salle via livestream, fin août 2017, il y avait un concert de cinéma gratuit sur le parvis de l’Elbphilharmonie. Les artistes de la saison 2017/18 incluent Peter Eötvös, Sir Simon Rattle, Daniil Trifonov, l’Orchestre symphonique de la Radio de Bavière sous la direction de Mariss Jansons, Barbara Hannigan et le groupe de rock américain The National. Les points focaux et les festivals sont Liederzyklus A Winterreise de Schubert, dédié à la musique du Caucase, à Georg Philipp Telemann et aux compositeurs tchèques. De plus, HamburgMusik gGmbH organise également des séries et des concerts dans la Laeiszhalle.

HambourgMusik gGmbH se concentre sur l’offre de musique: en 2010, des concerts pour enfants et bébés dans différents quartiers de Hambourg ainsi que des ateliers, des rencontres d’artistes et du théâtre musical étaient proposés sous la marque Elbphilharmonie Kompass. Entre autres choses, la Fondation Elbphilharmonie et la Fondation Cyril et Jutta A. Palmer ont aidé avec des subventions. Après l’ouverture de l’Elbphilharmonie, le service d’éducation musicale pour tous les âges a été largement étendu. Le musée de Klingende Hambourg a déménagé de la Laeiszhalle au Kaispeicher de l’Elbphilharmonie et a été rebaptisé l’Elbphilharmonie Instrumentenwelt. Fidèle à sa mission d’être une maison pour tous, le programme d’éducation de l’Elbphilharmonie comprend des concerts pour enfants, du théâtre musical, des classes et des garderies, ainsi que divers ateliers d’instruments pour tous, cinq ensembles amateurs et des événements de soutien à concerts.

En plus de HamburgMusik gGmbH et des ensembles Residenz, le Philharmonic State Orchestra Hamburg utilise également la salle de concert. Parallèlement à l’opéra, elle organise des concerts philharmoniques, avec lesquels elle a également déménagé au printemps 2017 de la Laeiszhalle en tant que lieu permanent dans le Grand Hall de l’Elbphilharmonie. Le chef d’orchestre de l’orchestre et le directeur musical de Hambourg sont Kent Nagano depuis l’été 2015. En outre, les salles de l’Elbphilharmonie sont également louées à un large éventail de promoteurs et d’ensembles de concert, HamburgMusik gGmbH organisant environ un tiers des programme lui-même.

Tags: